Long covid-19 et Physiothérapie

A l’occasion de la 25ème édition de la journée mondiale de la kinésithérapie

Qu’est-ce que c’est ?

Encore appelée journée mondiale de la physiothérapie, la journée mondiale de la kinésithérapie est célébrée le 08 septembre de chaque année par l’ensemble des professionnels et aspirants du domaine. Cette date a été adoptée en 1996 par la Confédération Mondiale de physiothérapeutes communément connue sous son appellation anglaise “World Confederation for Physical Therapists” en abrégé “WCPT

Dans quel but ?

Loin d’être une journée purement festive, cette dernière représente une occasion parmi tant d’autres, de rapprocher les professionnels du domaine de la kinésithérapie, ensuite ces derniers et leurs collaborateurs du corps médical, et enfin les professionnels et leurs patients.

En effet, un thème d’échange et de partage est choisi par l’ensemble des professionnels représentés par la WCPT.

Qu’en est-il du thème de cette année ?

Le thème annuel de 2021 fait suite à celui de l’année dernière portant sur le rapport entre les affections respiratoires plus ou moins chroniques et l’implication du kinésithérapeute.

En effet, la kinésithérapie connue comme discipline paramédicale traitant les troubles musculosquelettiques des personnes de tout âge s’intéressent également aux maladies et affections de l’appareil respiratoire.

Dans le cadre de la maladie du Covid-19, on observe une défaillance progressivement et relativement rapide du système respiratoire liée à une présence infectieuse entrainant des obstructions des voies telles que les bronches, les bronchioles … limitant la libre circulation des courants d’air entrainant mais beaucoup sortant. Cela évoluera alors vers une insuffisance respiratoire chronique car l’ensemble de l’appareil sera contraint d’effectuer le mécanisme respiratoire à une fréquence plus élevée pour pouvoir satisfaire la demande en oxygène de l’organisme : ce qui entraînera donc une fatigue des tissus mous responsables de cette mécanique respiratoire.

La prise en charge consiste soit à réduire (atténuer)/annuler les incidences respiratoires de cette maladie sur les personnes affectées, soit à prévenir leur apparition ou encore leurs récidives. Elle est essentiellement axée sur les techniques de désencombrement et d’entretien de la mécanique respiratoire. Comme moyens nous pouvons citer :

  • Le massage : percussions (tapotement, martèlement, …), frictions circulaires, pressions statiques, …
  • La spirométrie incitative
  • L’AFE (augmentation du flux expiratoire)
  • La toux provoquée
  • Les postures de facilitation
  • La ventilation rythmée
  • Etc

Dans le cadre du long Covid-19 qui fait l’objet spécifique du thème de cette année, il revient à réorganiser et suivre le maintien d’une mécanique respiratoire (ou ventilatoire) normale chez les patients ayant été victimes de la maladie du Covid-19 en se basant toujours sur la physiopathologie décrite plus haut, ainsi qu’une chronologie de réentrainement à l’effort.

Arlène CHELEU

Kinésithérapeute

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Latest

Blood donation in Cameroon

1.INTRODUCTIONIn developing countries and in Cameroon in particular, blood donation is still problematic. Many people still have reservations when it comes to...

Family planning in Cameroon; an imminent need

Mina was a 19-year-old girl who was rushed to our health facility in the afternoon being agitated. She had generalized painful muscle...

Journée européenne de la Prostate

En cette journée européenne de la prostate, nous revenons sur une alerte qui nécessite d’être sonnée. Le cancer de la prostate tue,...

L’avortement au Cameroun.

Le début de l’affaire :Neussa me voici en bon citoyen, dans mes dangwa au Kmer dans une campagne de santé, Je rencontre...

Accidents de la route au Cameroun

 « Deux accidents de la route sont survenus dans deux localités d'Ekidi sur l'axe Kumba-Buea et et de Banefo sur l'axe Bafoussam-Foumbot en l'espace de deux jours.»...